1 0 3000 1 300 120 30 https://workingirlz.fr 1000 1
site-mobile-logo

Entrepreneurs, faites face à la crise

La crise dans laquelle nous sommes aujourd’hui plongés nous révèle toutes les failles du monde que nous avons construit, de notre société de consommation qui s’effondre sur elle même, tel un château de cartes. 
adhérer

Constat alarmant 

Depuis le mois de novembre 2019, un ennemi invisible, à qui le monde a déclarer la guerre répand la peur et le malheur. Nommé covid 19, ce virus tue et s’adapte, devenant plus virulent. Nous entrons dans une période de crise mondiale : économique, sanitaire, productive. Alors que les médias parlent déjà de l’après, je vous invite à vous concentrer sur le présent et sur ce qui se passe réellement, afin de mieux appréhender la situation et maîtriser ce qui est en votre pouvoir. 

Le virus nous pousse à mettre en place des mesures sanitaires drastiques afin de nous protéger. Ces mesures créent une chute de la consommation de 60% pour certains secteurs et de tout ce qui est superflu (en savoir plus). Nous revenons à consommer ce qui nous est strictement nécessaire dans nos besoins primaires, la base de la pyramide de Maslow. 

Face à ce constat, plusieurs choix stratégiques s’offrent aux entreprises : 

  1. Attendre 
  2. Lutter
  3. S’adapter 
  4. Anticiper

 

1. Attendre 

Attendre est par défaut une posture passive. Mais celle-ci peut être proactive dans la mesure où elle s’inscrit dans une réflexion stratégique. Tel un prédateur qui attend le bon moment pour saisir sa proie par exemple. Elle sera totalement contre productive si cette attente est défaitiste, pessimiste, dénuée d’intention. Par exemple attendre que le confinement soit terminé pour redémarrer comme avant est totalement stérile. Comment savez vous que cela va redémarrer comme avant ? Savez vous quand est ce que la crise sera terminée ? Comment savez vous que vos clients reviendront ? etc. 

La bonne posture : Posez vous les bonnes questions. Observez l’effervescence du monde actuel. Les pertes seront colossales pour tous les pays du monde. C’est le chaos qui va s’installer. Pour que l’ordre reprenne sa place, individuellement et collectivement, il s’agit d’être le plus conscient possible de la réalité, et de ce qui est en votre pouvoir : ce qui ne dépend que de vous et sur lequel vous pouvez agir. 

 

2. Lutter 

Lutter et s’accrocher à l’ancien monde, en luttant contre l’inéluctable.

Vouloir continuer à vivre comme avant, afin de continuer à gagner de l’argent de la même manière, se positionner en victime, être dans le déni, ne sauvera pas votre entreprise. Cela va au contraire vous desservir et vous faire plonger encore plus bas. Pourquoi ? Parce que vivre dans le passé, en dehors de la réalité, vous marginalise, et vous éjecte automatiquement hors course. Des grandes marques ont déjà produit des publicités en relation avec le confinement : Exemple. En apparence on pourrait croire qu’elles s’adaptent. Or elles ne font que continuer sur le même schéma stratégique. 

La bonne posture : Les entreprises sont contraintes aujourd’hui de se poser la question fondamentale de leur existence. Et remettre en cause tout leur système, afin de revenir elles aussi, vers leur essentiel. C’est à cette seule prérogative qu’elles parviendront à dépasser la crise, et à la seule condition d’accepter le prix à payer : la perte financière. 

 

3. S’adapter

S’adapter par l’innovation et la créativité.

La raison d’être des entreprises qui ne rentrent pas dans une réponse à un besoin de base ne sont plus en cohérence avec la société qui se profile. Leur défi majeur, afin de se pérenniser, est d’avoir une longueur d’avance et accepter que leur client cible ne consommera plus jamais de la même manière. Avant le virus, la demande avait déjà commencé à évoluer, comme avec le bio et le Vegan, ainsi que la technologie. Aujourd’hui plus question de tâtonner, l’essai est terminé. 

À présent, plus le droit de faire n’importe quoi, de jouer avec l’esprit des gens, de travailler à l’envers, de corrompre le système. La société que nous avons construit s’effondre car nous ne pouvons plus vivre sur des bases inventées, et inexistantes, cela ne peut, par sa nature perverse, être pérenne. 

Par conséquent, la posture d’adaptation, à condition d’être innovante et créative, et pas dénuée de sens, permettra aux entreprises de rebondir, malgré leurs pertes immenses. L’intelligence est créative et adaptative en fonction de son environnement. 

Exemple : Giorgio Armani qui transforme ses usines pour la création de blouses pour les soignants (en savoir plus).

 

4. Anticiper

Les entreprises de tous secteurs confondus, ont intérêt à ancrer dans leur stratégie l’anticipation afin de prévenir TOUS les risques. Personne n’est à l’abri. L’avenir n’est jamais écrit, mais si vous mettez en place des procédures de sauvetage “au cas où” vous limitez les dégâts. Pour toutes les entreprises qui n’ont pas prévu cette crise et qui se retrouvent au “chômage” il vous faut aujourd’hui faire des choix stratégiques et plus que jamais anticiper l’avenir et tous les scénarios possibles.

 

En conclusion, afin d’être efficient face à la crise les maitres mots sont des entrepreneurs doivent être :

Conscience, Connaissance, Organisation, Anticipation, Pragmatisme. 

 

en savoir plus
Jenny B.

Autodidacte, j’apporte une solution sur mesure à mes ambitions. En toute connaissance de la difficulté de se frayer un chemin dans le monde professionnel, je relève le défi de l’entrepreneuriat. Attirée par l’art digital, la philosophie et les affaires, je trouve un sujet de prédilection dans la communication (visuelle et écrite), la stratégie d'entreprise et l'intelligence relationnelle. Aussi, j'accélère la carrière des femmes ambitieuses par la création d'un club féminin et sa plateforme interactive dédiée.

Article précédent
Et si j'étais seule...
Article suivant
L'art de s'en foutre
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 11 =


© Workingirlz 2020 - Made with ♡ by Jenny B.