1 0 3000 1 300 120 30 https://workingirlz.fr 1000 1
site-mobile-logo

Il n’est jamais trop tard (pour bien faire)

Tout le monde a le droit à l'erreur, et tout le monde a le droit de changer de direction. Ne doutez jamais de vos ambitions et capacités. Travaillez, travaillez, travaillez, avec plaisir et vous réussirez.
adhérer

Quand Anna Mary Robertson Moses est morte en 1961, le président John Kennedy a fait publier un communiqué faisant l’éloge de ses peintures dans lesquelles la nation se reconnaissait, en précisant que : “tous les américains pleurait sa disparition.” Le gouverneur de l’Etat de New York, Nelson Rockefeller, a déclaré lors d’un de ses anniversaires posthume “qu’il n’y avait plus d’artistes de renom dans notre pays aujourd’hui”. Le président Harry Truman a même joué un jour du piano rien que pour elle.

 

Qui était cette femme qui a fasciné les présidents américains et les amateurs d’art du monde entier ?

 

Anna Mary Robertson Moses était plus connue sous le nom de Grandma Moses. Elle s’est mise à peindre à 76 ans quand ses mains furent trop paralysées par l’arthrose pour faire de la broderie. Incapable de rester assise sans rien faire, même après une longue vie passée à travailler dans des fermes, elle a pris un pinceau.

Quand elle est morte, elle avait des tableaux exposés dans des villes aussi lointaines que Viennes et Paris. 

Pourquoi est ce que je vous raconte cette histoire ? Parce que, homme ou femme, on est tous capables de manier un pinceau tard dans la vie ?

En fait, les femmes sont beaucoup plus susceptibles de franchir les obstacles qu’elles rencontrent dans la vie que les hommes. Et dire que “c’est trop tard” est l’obstacle le plus fréquent de tous. N’utilisez jamais cette excuse !

Si vous vous entendez dire “c’est trop tard”, vous avez presque certainement tort.

J’ai lu quelque part que le verbe “supposer” était un mot terrible parce qu’il “fait de vous et de moi un trou du cul”, et même si c’est un peu vulgaire – même pour moi – souvenez-vous-en.

Ne supposez jamais rien.

Les femmes sont très occupées, surtout si elles jonglent entre leur carrière, leurs enfants et leur mari, et c’est probablement à cause de cela qu’elles se laissent trop facilement persuader (ou pire encore qu’elles “supposent”) que leur avenir se trouve derrière une porte fermée à double tour.

en savoir plus
Article précédent
The Cyber war
Article suivant
Cocktail kokomo
© Workingirlz 2020 - Made with ♡ by Jenny B.