1 0 3000 1 300 120 30 https://workingirlz.fr 1000 1
site-mobile-logo

T’as pas 100 balles ?

T'as pas 100 balles ou comment choisir d'être un loup solitaire. Pourquoi solitaire ? Parce que dans la vie vous avez le choix entre être un mouton et suivre le troupeau, ou être un loup. Le prix à payer est la solitude et le rejet. Quel rapport avec l'argent me direz vous. Et bien lisez cet article.
adhérer

L’argent, le nerf de la guerre.

Ce qui fait tourner le monde, ce qui détruit les gens, qui crée des guerres et qui rend fou.

Le seul responsable de tout le malheur du monde.

Le voilà qui s’immisce dans ma vie, ce besoin d’argent. Viscéral, anxieux, pathogène et malsain. 

La pression sociale extérieure me renvoie l’image d’une fille pauvre et sans valeur. 

Je suis pauvre donc je suis mal intentionnée et je veux profiter de ceux qui ont réussi… Une croyance qui vient tout droit le la peur et du jugement. L’anti amour par excellence. Toujours ce même fléau, caractéristique de l’être humain ; juger, condamner, afin de se protéger d’un danger illusoire. L’ignorance, la bêtise, cette saleté infâme qui ronge nos âmes. 

 

Je vis l’injustice à l’état pur. Ce rejet de ma personne sans preuve est sans humanité. 

 

Oui je n’ai pas beaucoup d’argent. En tout cas pas aujourd’hui. Je suis à raz les pâquerettes et je n’ai pas honte de le dire. 

Ce n’est pas une tare. C’est même un levier puissant qui force à l’ambition.

Ce qui serait une tare ce serait de me complaire dans une vie qui ne répond pas à mes besoins et mes valeurs, de ne rien faire pour améliorer ma situation, en accusant les autres, la vie, la société, d’être à l’origine de tous mes malheurs, bref être une victime. Booohooohoooh 🙁

 

Mon choix est de créer ma propre activité, d’être libre, de faire ce pour quoi je suis faites. Je ne veux pas être salariée. C’est très difficile de faire ce choix et d’aller jusqu’au bout. Vous savez pourquoi ?

Parce que cela demande d’aller au delà de la pression sociale, d’être anticonformiste. De braver l’interdit, le jugement. C’est un besoin humain reptilien (depuis nos chères ancêtres les Cro-Magnon) d’appartenir au groupe, au clan. C’est pourquoi, si vous voulez sortir de votre conditionnement familial, il va vous falloir affronter votre génétique et reconstruire la myéline de votre cerveau. Rien que cela !

Parce que les gens ont peur de faire ce que vous faites, ils vous condamneront en vous disant que : 

  • vous n’êtes pas une personne sensée, 
  • vous profitez du système, 
  • vous êtes une fainéante, 
  • vous êtes perchée, 
  • vous ne valez rien,
  • vous êtes incompétente, 
  • vous êtes faible.

 

Être meilleure

Soyez donc prêtes à encaisser des coups durs. La vie frappe fort. Je vois cela comme une sélection naturelle. Seuls les meilleurs arrivent au sommet.

Être meilleure ne revient pas à tout savoir sur tout, à savoir arnaquer les autres, à mentir sur la personne que vous êtes et à faire semblant, à vous croire au dessus des autres et du monde, à vouloir contrôler.

Non, la vie sélectionne celles qui n’abandonnent jamais, et qui savent apprendre de leurs erreurs, qui osent se regarder dans le miroir, qui assument qui elles sont et qui vont de l’avant, qui s’améliorent, qui essaient malgré les difficultés, qui trouvent des solutions, qui aiment les gens, qui veulent donner, qui veulent aimer la vie, qui la respecte et l’honore. Voilà ce que la vie attend de vous, de moi.

 

Je ne baisserai pas les bras malgré tout ce poids sur moi. J’irai au bout de mes rêves, tout au bout de mes rêves, où la raison s’achève… (Merci Jean-Jacques)

 

Que voulez-vous vraiment ?

Rendre responsable l’argent de votre bien-être revient à dire que vous êtes dépendante de l’argent pour répondre à vos besoins.  Alors qu’en réalité, en tant qu’adulte, vous êtes la seule responsable de vos besoins et l’argent est un moyen (je vous parle plus en détail de responsabilité dans cet article), il donne une valeur aux choses, aux services rendus. C’est une monnaie d’échange. Afin de ne plus être esclave de l’argent, il ne doit pas être mis au coeur de votre action comme un objectif à atteindre. Votre objectif doit être en terme de don de soi, en échange de la valeur en argent que vous donnez à votre action et selon les codes sociaux. 

 

Voici une série de questions que vous devez vous poser si vous avez un objectif qui vous demande d’aller au delà de vous-même :

 

  • Combien êtes-vous prête à donner pour recevoir ce que vous voulez ?
  • Quels sacrifices, quel est le prix à payer pour obtenir, pour atteindre, votre rêve ?
  • Jusqu’où êtes-vous prête à aller ? 
  • Pourquoi feriez vous cela ? 
  • Qu’est ce qui vous pousse à le faire ? 
  • Est-ce en accord avec vos valeurs, avec vos proches et votre vie présente ? 
  • Que devez vous changer pour y parvenir ? 
  • Qu’est ce que cela implique ? 
  • Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? 
  • Avez-vous les capacités à atteindre votre but ? 
  • Pouvez-vous acquérir les capacités qu’il vous manque ? 

 

Cadrez votre action. Quelle est votre marge de manoeuvre, votre zone de sécurité, votre besoin en fond de roulement, etc ? 

Ne vous mettez pas en danger. Apprenez à connaître vos besoins et répondez-y en priorité. 

Ensuite, agissez en gardant en tête que cela sera difficile, très difficile.

 

Je vous souhaite tout le courage du monde dans votre entreprise. Puissiez-vous réussir au delà de vos espérances. 

en savoir plus
Article précédent
La science de l'espr...
Article suivant
Doing my own thing
© Workingirlz 2020 - Made with ♡ by Jenny B.